Lundi 20 Mars 2017

interface LeadBees LeadBees, la solution connectée qui gère les ruches à distance  : En Polynésie française, les start-up sont encore très peu nombreuses… Et encore moins dans le numérique. Dans le cadre du Digital Festival Tahiti 2017, seules deux jeunes pousses tahitiennes exposaient leur savoir-faire. Parmi elles, Aware qui a développé la solution LeadBees, une plateforme numérique destinée à la gestion des ruches d’abeilles à distance. Rencontre avec Kevin Besson, son fondateur.


pollinisateurs sauvagesLes pollinisateurs sauvages, méconnus mais également en danger  : Les pollinisateurs sauvages pourtant bien plus nombreux, restent moins médiatisés que les abeilles domestiques. Alors qu’ils sont tout autant menacés et que leur importance n’est plus à prouver. Les abeilles domestiques qui produisent notre miel sont loin d’être les seuls pollinisateurs qui butinent nos campagnes. Rien qu’en France vivent près de 1000 espèces d’abeilles sauvages, dont une cinquantaine de bourdons, 500 mouches Syrphes…


Quentin Bicego, conseiller sanitaire apicole régional à GDS Centre.Indre – Les apiculteurs s’adaptent au parasite tueur d’abeilles  : Valençay. Le Groupement de défense sanitaire organisait hier la 4 e Journée régionale de la recherche apicole. Ou comment lutter contre le varroa. Le varroa : pour le commun des mortels, ce nom n’évoque rien. Pour les apiculteurs, ce parasite est pourtant l’ennemi public numéro un. « Il s’agit d’un acarien, traduit Quentin Bicego, conseiller sanitaire apicole régional à GDS Centre. A l’échelle des abeilles,il est l’équivalent d’un gros lapin qui s’accroche dans le dos et qui vous suce le sang, sans s’arrêter, et affaiblit petit à petit les individus. Si on ne fait rien, une colonie – parfois plus de 100.000 insectes – peut y passer en un an et demi. » Le Groupement de défense sanitaire (GDS) Centre a, dans un souci d’information, convié les apiculteurs de la région (1) à sa 4e Journée régionale de la recherche apicole, hier à Valençay, articulée autour de plusieurs conférences.


ETALAGE MIELAlgérie – Le miel et les produits de la ruche drainent le public au salon national de l’artisanat à Constantine  : CONSTANTINE- Le miel et les produits de la ruche exposés au salon national de l’artisanat et des travaux manuels ouvert en fin de semaine, au palais de la culture Mohamed-Laid El Khalifa de Constantine drainent un nombre important de visiteurs, a-t-on constaté samedi. Les effets bénéfiques et les vertus thérapeutiques du produit de l’abeille sont inlassablement expliqués par les apiculteurs-exposants venus des régions de Tipasa, d’Ain Defla, de Batna ainsi que ceux de Constantine.


Frelon asiatique tuant et mangeant une guêpe à Morlaix.Frelon asiatique. Le Finistère, tête de pont en Bretagne  : Le Finistère est devenu en 2016 le département breton le plus touché par le frelon asiatique. Les apiculteurs bretons prennent le frelon par les antennes et lancent une grande campagne de piégeage des fondatrices. Halte-là ! Le frelon asiatique, dangereux pour l’homme, l’apiculture et la biodiversité, est arrivé en Bretagne il y a quelques années. L’Ille-et-Vilaine et le Morbihan ont été touchés les premiers. Ils le sont de plus en plus. Mais l’an dernier, le Finistère les a doublés, avec 6.440 nids détruits.


Nous résumons pour vous l’information apicole francophone glanée sur internet. Vous pouvez accéder à l’intégralité des articles en cliquant sur la photo ou le titre correspondant.

N’hésitez pas à commenter et partager afin d’essaimer l’information 😉

Nous serions heureux d'avoir votre avis

Laisser un commentaire