Actu apicole du Vendredi 17 Mars 2017

logo unafL’UNAF S’ADRESSE AUX CANDIDATS À L’ÉLECTION PRÉSIDENTIELLE SUR DES QUESTIONS CRUCIALES POUR LA SURVIE DE LA FILIÈRE APICOLE FRANÇAISE.   : Alors que près de 300 000 colonies d’abeilles disparaissent chaque année en France, l’UNAF appelle les candidats à la présidentielle à prendre des engagements fermes et ambitieux pour une agriculture durable, sans céder à la pression des lobbies de l’agrochimie.


Renald Poulain produit du miel bioORNE. L’ancien militaire est devenu paysan apiculteur  : Lors de sa commission permanente du 6 février, la Région a attribué une subvention de 5 292 € à Renald Poulain au titre du dispositif de soutien aux apiculteurs. Jeudi 9 mars 2017, Clotilde Eudier, vice-présidente de la Région Normandie, en charge de l’agriculture, de la pêche et de la forêt s’est rendu au Haut-Riantel à Domfront, dans l’Orne (Normandie) pour rencontrer ce paysan apiculteur au parcours atypique.


un apiculteur d'Opprebais donne gratuitement des essaims d'abeillesBelgique – Incourt : un apiculteur d’Opprebais donne gratuitement des essaims d’abeilles  : Durant l’hiver 2015-2016, les pertes de colonies d’abeilles en Belgique ont été de plus de 12.2%, la moyenne étant en Europe de 11,9%. Notre pays et l’Europe en général sont en déficit d’abeilles en raison d’une surmortalité multifactorielle des colonies, liée à une dégradation de leur environnement et aux pesticides.Une espèce résistante Pour aider les apiculteurs débutants ou d’autres qui ont subi des pertes, Miguel Dumont, un habitant d’Opprebais propose d’offrir gratuitement des essaims provenant de ses colonies. Ces abeilles appartiennent à une espèce très résistante. Un beau geste puisqu’un essaim s’achète, selon les espèces, entre 100 et 180 euros.Mathieu Baugniet et Thibault van Raemdonck


chercheuse Ève-Catherine DesjardinsQuebec – Une « nouvelle » abeille pour polliniser les bleuetières du Nord  : La chercheuse Ève-Catherine Desjardins, de Baie-Comeau, élabore présentement une technique d’élevage pour produire d’importantes populations d’abeilles du Nord. Ce sont des insectes particulièrement utiles pour polliniser les bleuetières. C’est dans le Grand Nord que l’on retrouve l’abeille popularisée par la chercheuse et dont le nom scientifique est Osmia tersula. Selon les données de Mme Desjardins, cet insecte serait plus efficace pour polliniser les fleurs de cultures fruitières que l’abeille domestique. « Quand elle visite une fleur, cette butineuse la pollinise parfaitement, comparativement à l’abeille domestique qui peut visiter des fleurs sans y déposer de pollen, ce qui empêche celles-ci de produire des fruits », indique l’entomologiste de formation.


photo abeilleCanada – Campbellton veut compter plus d’abeilles sur son territoire – Acadie Nouvelle  : Campbellton pourrait bien devenir la première ville de la province, et même des Maritimes, à rejoindre les rangs du mouvement Bee City (Ville Abeille). Lundi soir, le conseil municipal de Campbellton a adopté une résolution appuyant la Galerie Restigouche dans ses efforts à faire avancer la candidature de la ville comme «ville abeille». Présent depuis quelques années aux États-Unis, le mouvement Bee City, est encore très jeune au pays. En fait, ce dernier ne compte pour le moment qu’une poignée de villes participantes (Toronto, Kaamloops et Chestermere) contrairement à son pendant américain en dénombre pour sa part plus d’une quarantaine.


Nous résumons pour vous l’information apicole francophone glanée sur internet. Vous pouvez accéder à l’intégralité des articles en cliquant sur la photo ou le titre correspondant.

N’hésitez pas à commenter et partager afin d’essaimer l’information 😉

Nous serions heureux d'avoir votre avis

      Laisser un commentaire