Elever des cochons en plein air

Nicolas et Véronique Fresneau - Eleveurs porcins

Véronique et Nicolas, des éleveurs attentifs au bien-être de leurs cochons

Le bonheur est dans le pré

Véronique et Nicolas ont décidés de quitter leur travail afin de se reconvertir dans l’agriculture. Ils ont tout naturellement fait le choix de l’écologie en décidant d’élever des cochons en plein air dans les meilleures conditions possibles. Ce choix représente beaucoup plus de travail qu’un élevage en bâtiment mais le bonheur de voir les cochons qui gambadent dans l’herbe et qui dorment au soleil est extrêmement gratifiant.

Les cochons sont élevés jusqu’à l’âge adulte, entre 10 et 13 mois, avant d’être abattus dans un abattoir soigneusement choisi. Véronique et Nicolas se chargent ensuite de la transformation et de la fabrication des produits qu’ils revendent en circuit court en local. C’est un pari réussi, leurs produits sont très recherchés, la demande est forte et ils sont rapidement en rupture de stock !

truie avec ses petits en libertés

Des conditions d’élevage souvent inacceptables en France

En France l’écrasante majorité des élevages de porcs est de type intensif. En effet, 95% des élevages porcins se font dans des bâtiments surpeuplés, sur caillebotis, sans paille, mutilés… les conditions d’élevage sont tout simplement inacceptables.

Les porcelets sont retirés de leur mère vers trois ou quatre semaines, alors que l’âge naturel de sevrage se situe vers 3 ou 4 mois. Ils sont mis dans des groupes destinés à l’engraissement. Le stress, la maladie et les conflits surviennent souvent lorsque les porcelets sevrés sont brusquement mélangés avec des porcelets non familiers.

Dans leur première semaine de vie, les porcelets subissent :

  • la coupe ou le meulage des dents
  • la coupe de leur queue
  • la castration pour les mâles

Ces opérations sont quasi systématiques en France, sans prise en charge de la douleur…

Source: https://www.ciwf.fr/blog/2014/01/portrait-janvier/

 

Nous serions heureux d'avoir votre avis

      Laisser un commentaire