Flow hive, gadget pour amateur ?

Flow™ Hive Full Reveal

C'est les rêves de tout apiculteur, tournez un robinet sur votre ruche et regardez le miel pur couler directement de votre ruche Flow ™ directement dans le pot! Simple et efficace, les abeilles sont à peine dérangées.

La Flow Hive c’est l’histoire d’un père et son fils, tout deux apiculteurs, qui se soucient du bien être des abeilles et de mettre l’apiculture à la portée de tous. Après quelques années de travail, ils réalisent une belle ruche au toit chalet, avec une petite fenêtre pour observer les abeilles. De la ruche sort un tuyau au bout duquel un pot reçoit du bon miel qui coule à flot. Wonderful !! wouhooo so great ! so easy !

Ils surfent sur la vague, les abeilles sont en danger partout sur terre, tout le monde en parle. La ruche à robinet préserve la tranquillité des abeilles car elle permet de ne plus ouvrir la ruche pour récolter le miel et de ne plus écraser les abeilles en manipulant les cadres. (méchants apiculteurs)

Résultat : 3 300 000$ !!!! récoltés en quelques jours à peine grâce un énorme buzz sur internet et une campagne de crowdfunding (voir l’article Flow Hive la ruche à robinet), rien à dire c’est une très belle succès story !

Mais ce système est-il viable pour les professionnels ou est-il limité aux particuliers ? qui va acheter la flow hive ? pas si simple..

En effet, pour les professionnels se pose le problème investissement vs retour sur investissement. Il faut savoir que la récolte et l’extraction du miel ne représente que 3% du temps de travail d’un apiculteur sur la saison.

  • Les prix annoncés sont exorbitants, 600$ (530€) pour la ruche complète contre moins de 140$ (120€) pour une ruche classique montée. Le prix des cadres seuls s’élève aux alentours de 240$ pour 3 cadres… prohibitif
  • A ce jour, sans bricolage, les cadres ne s’adaptent  pas au modèle le plus utilisé par les pros, la ruche Dadant. Ils sont réservé à la Flow hive, à la Langstroth et la Warré (déjà pas mal). Vous me direz, avec 3.3M$ ils peuvent maintenant adapter le système pour tous les autres modèles de ruche 🙂
  • Pour finir, se système semble adapté aux régions chaudes et aux miels très liquides, faute de quoi toute la mécanique risque de se gripper. Dans nos régions seuls les miels de châtaigner et d’acacia sont fluides, les autres cristallisent très vite, occasionnant régulièrement des pertes lors de la récolte, et ce malgré l’utilisation de puissantes centrifugeuses. L’extraction par la seule force gravitationnelle ne ferait qu’augmenter ces pertes..

Peu de chances donc que les pros adoptent le système, et les particuliers ?

Je comprend qu’une personne n’ayant jamais pratiqué l’apiculture puisse se laisser tenter par l’expérience. Tel que présenté, il semble qu’on n’aura pas besoin de déranger les abeilles, mais j’en doute, il faudra bien ouvrir la ruche à un moment ou à un autre pour y mettre les abeilles, pour y faire des traitements, pour y ajouter ou enlever les hausses.

L’argument qui consiste à ne pas écraser les abeilles est également contestable, dans les cellules il n’y a pas que du miel, il y a des larves qui risquent d’être broyées à chaque tour de robinet, bien plus que par simple manipulation des cadres à mon avis.

La Flow hive pourrait donc s’avérer être un simple gadget pour papis fortunés qui veulent se faire plaisir avec une ruche (à robinet) au fond du jardin..

Je reconnais que cela reste quand même une très belle histoire, c’est beau de voir des gens s’investir et bosser sur ce genre de problématique et finir par réussir leur pari ! Félicitations ! 😉


Comparez les prix de la Flow Hive sur La Ruche Essaime

Added to wishlistRemoved from wishlist 0
Hausse pour 7 cadres flow hive 430 mm
Annonce

Hausse pour 7 cadres flow hive 430 mm

La hausse Flow s’adapte sur les ruches Dadant 10 Cadres et Langstroth.Avec les 7 cadres Hive Flow,  vendus séparément, vous ...

pas de commentaires Il y a 1 mois

Discussions autour de la Flow Hive


Sinon vous pouvez acheter une vraie ruche 😉


15 Commentaires
  1. Répondre
    Aurélie 16 mars 2015 at 13:53

    Bonjour, si je peux apporter une petite précision cette Flow Hive semble être en réalité une hausse à miel et non un corps de ruche contenant du couvain (oeufs et larves), dont on ne récolte jamais le miel. Le principe de la hausse est de pouvoir empêcher l’accès de la reine à une partie de la ruche afin qu’elle ne puisse pas y pondre, donc d’avoir seulement des alvéoles remplies de nectar puis de miel.

    • Répondre
      schmidlin 2 avril 2015 at 18:24

      Bonne réflexion d’ Aurélie !

  2. Répondre
    chefluc 28 avril 2015 at 19:39

    bonjour,

    Effectivement ! la grille à reine semble impérative! Mais il faudra bien ouvrir , ne serai ce que pour vérifier si les alvéoles sont toutes (ou presque ) operculées et déterminer si le miel est récoltable . Et quelle peut être la réaction des abeilles avec un tel afflux de miel coulant le long des cadres. Et les opercules que deviennent-ils? houuu!! ça doit pas mal bouché tout ça!!, franchement j’ai du mal avec cette évolution.
    Vendre ça à des amateurs franchement !!!
    Moi je suis partant, je veux bien les commercialiser, mais, avec un contrat de maintenance en béton . Bonjour le prix du kg de miel!
    Comme de toutes les façons une formation ou une initiation pour l’amateur sera indispensable alors autant passer direct à une ruche (Warré complète 90 € ou autre) et commencer par tenter une capture ce qui fut le cas pour moi! La Patience est une qualité indispensable pour s’occuper des abeilles. Et alors là! Quel sensation lors de la première récolte; il n’y avait pas que le goût du miel qui était “trop bon” la satisfaction d’apprendre,aussi !

    • Répondre
      steco 28 octobre 2016 at 10:05

      Je crois qu’il n’y a aps besoin d’ouvrir;On regarde par derrierre,et si on voit que tel ou tel cadre est plein de miel,alors on peut mettre la clef pour récolter le cadre en question…

  3. Répondre
    lomuto 11 mai 2015 at 15:27

    j’aimerai essayer cette ruche,non pas pour le miel,mais pour avoir beaucoup d’abeilles,car elles sont en voie de disparition,je ne suis pas interesse par le miel,car trop de travail.avec cette ruche,la reproduction des abeilles est elle valable et assurée?

    • Répondre
      laomé 23 mai 2015 at 12:56

      Bonjour de même je veux une ruche mais seulement pour leur offrir un lieu ou s’installer et vivre en paix. Je vis à la campagne dans un éco village complètement bio je n’est jamais eu de ruches et je voudrais savoir si c’est un bonne solution pour les abeille. Je ne veux pas récolter le miel non plus je trouve sa étrange de voler la nourriture a des abeilles en voie de disparition.

      • Répondre
        Marion 16 juin 2016 at 11:56

        J’arrive peut être tard, mais si votre volonté est d’offrir un toit aux abeilles sans objectif de récolte de mail, il existe des modèles à fabriquer soit-même, plus simple que cette ruche à robinet faite elle, pour la récolte.
        Par exemple : http://apicool.org/wp/la-ruche-nichoir-concept-et-plan-2234

      • Répondre
        J-Marc 13 août 2015 at 12:55

        Bonjour,

        Autres soucis pour les novices, lorsque ils auront leur premier essaimage, que vont ils fairent de leurs abeilles??

    • Répondre
      Aurélie 15 mai 2015 at 12:34

      Bonjour,

      C’est un sain objectif! Cependant l’avantage de cette ruche serait de récolter le miel plus facilement. Donc si la récolte du miel ne vous intéresse pas, il ne semble pas nécessaire de céder à la publicité d’un produit pour sa nouveauté, d’autant qu’il sera certainement très cher au début. Et il faudra tout autant s’occuper de ses abeilles. La récolte du miel se fait en été, mais le travail sur la ruche se déroule environ de Mars à Septembre afin de veiller à son bon développement et sa santé. On ne saurait assurer une reproduction et une bonne santé des abeilles sans une solide formation et une passion pour celles-ci. Étant donné le nombre de menaces (parasites, virus, pesticides, prédateurs…) il faut pouvoir autant que possible identifier les maladies, traiter ses abeilles et s’assurer de ne pas disséminer les maladies dans la nature et aux autres colonies. Car aujourd’hui (à cause de notre impact sur l’environnement) les abeilles ont peu de chance de survie par elles-mêmes. Bref, on ne s’improvise pas apiculteur et cela prend un peu de temps. Brûler les étapes ou ne pas se former suffisamment pourrait avoir des conséquences contraires à celles souhaitées!
      Donc ne vous découragez pas, mais rapprochez-vous d’une association (syndicat apicole, association de ruchers urbains, …) qui pourra vous aiguiller dans votre démarche!

  4. Répondre
    Séchaud 30 octobre 2015 at 08:07

    Bonjour, il existe des Ruchers-écoles dans tous les départements de France, alors, pour ceux qui n’ont jamais testé l’apiculture, commencez par là!!! mais attention, vous risquez de devenir accros et de préférer les bonnes vieilles techniques d’extraction, hihihi!
    Et puis, je reste sceptique aussi à propos des opercules…
    Mon fils vit en Australie et connait de loin la famille des “inventeurs”, je lui ai dit de poser plein de questions et d’aller y voir de plus près!

    • Répondre
      oupas 12 août 2016 at 22:55

      bonjour,

      j’aimerais savoir si les abeilles de la ruche à robinet peuvent accéder à leur miel, mis dans les cadres artificiels ?

    • Répondre
      Fred M 30 octobre 2015 at 09:47

      Tout à fait d’accord Séchaud ! ça serait super si on pouvait écrire un petit “compte rendu” de la visite de votre fils chez les inventeurs !! n’hésitez pas à me contacter 🙂

  5. Répondre
    fortin olivier 30 mars 2016 at 13:17

    Bonjour, je souhaiterai avoir des avis de personnes en France qui ont investi dans ce système de ruche, et avoir un retour sur leur utilisation. Il y a plusieurs points sur lequel on trouve difficilement des informations:

    1/ Comment éviter à 100% que la reine ne vienne pondre ses œufs dans les alvéoles du système mécanisé, afin d’être sur de ne pas tué les larves en cours de croissance?
    2/ Que devient La cire des opercules quand le système a été actionné?
    3/ Les abeilles se rendent-elles compte que les alvéoles sont vides de leur miel nectar qui s’est écoulé?
    4/ Réutilisent-elles la cire des opercules?
    A quelles fréquence de nettoyage faut-il prévoir le démontage des cadres automatiques?

    Je suis novice, mais j’hésite à investir dans un système onéreux par peur de mauvaise surprises à la longue!!

    • Répondre
      Nicolas 12 novembre 2016 at 15:06

      Bonjour,
      Je me pose aussi ces questions.
      Avez vous eu des réponses ?
      Merci

  6. Répondre
    leDude 28 décembre 2016 at 17:30

    “Effectivement ! la grille à reine semble impérative! Mais il faudra bien ouvrir , ne serai ce que pour vérifier si les alvéoles sont toutes (ou presque ) operculées et déterminer si le miel est récoltable”

    Faux. Il y a des version avec fenêtres donc on peu voir à travers. On ne peu pas évoluer en 1 journée donc c’est déjà bien qu’ils ait fait des fenêtres pour montrer l’exemple.

    Ensuite comme déjà dis dans les commentaire, nul abeilles n’est écrasé, ni larves.

    Je tiens aussi à ajouter, que les abeilles prennent + de pollen que ce dont elle ont besoin pour
    faire le miel requis à leurs survie et à leurs envie. Nous sommes tous nature, et quand un être
    humain vas prendre des fruits dans un arbes (comme les abeilles prennent du polen), parfois et même
    très souvent, il en prends + que ce dont il a besoin. Les abeilles c’est pareil. Donc non, personne ne volent le miel des abeilles!! sauf ceux qui font mal leurs travaillent!!

    Les véganes menteurs devraient avoir honte. Le miel n’est pas signe de problèmatique.

    On est tous nature et tout le monde sert tout le monde, les humains plantes
    des arbres et des plantes qui produise du pollen, c’est grâce à ça que les abeilles peuvent
    vivres là où elles n’auraient pas pu trouver la vie sans que l’être humain ni importe des graines
    et y face pousser des arbres. La démagogie ça vas un temps, il faudrait que cesse ses mensonges et ses critiques sur l’humanité et sur les création de chacun qui permettent justement de parfaire notre monde, bien que l’on passe par des moment de totale imperfections (et c’est normal!! rien est parfait)

    Puis vous savez, à raconter des bêtise sur internet, ça participe au rechauffement climatique, car ils faut de plus en plus de serveur pour stocker les conneries que disent les véganes et pas que ça. Donc au lieu d’ouvrir leurs bouchent certains ferait mieux de participer à la survie et la reproductions des abeilles et la production de nourriture par la même ocassion, car les gens consomment mais peu sont là pour aider à produire quoi que se soit.

    Ni on ne tue ni on ne vole les abeilles.

    Laisser un commentaire