Permaculture : la nature au travail – Actu Agro-écologie

Permaculture : la nature au travail

Permaculture : la nature au travail

Près de 40 jardiniers de la Vienne ouvriront leur jardin, les 10 et 11 juin, dans le cadre de l’opération nationale « Bienvenue dans mon jardin au naturel », relayée localement par les CPIE Val de Gartempe et Seuil du Poitou (1). Cet événement convivial permet au grand public de rencontrer des jardiniers passionnés, désireux de transmettre leurs pratiques respectueuses de l’environnement. Pascale Fort, animatrice périscolaire et David Zeller, bûcheron, sont installés dans une maison très ancienne du hameau de Montagne (commune de Lathus), à seulement 500 mètres de la Haute-Vienne. Le couple cultive son jardin potager selon les principes de la permaculture. « C’est une méthode sans intrants chimiques, explique Pascale, qui consiste à travailler en bonne intelligence avec la nature, en laissant la faune et la flore interagir. »


La permaculture, atout sur le marché de l'emploi pour les agronomes

La permaculture, atout sur le marché de l’emploi pour les agronomes

Les étudiants en agronomie à la Haute école de la province de Liège (HEPL) à La Reid seront initiés à la permaculture dès la rentrée prochaine, a annoncé l’école dans un communiqué. Jonathan Leruth, coordinateur de cette nouvelle formation, est convaincu que cette nouvelle formation représentera un atout sur le marché de l’emploi pour les futurs agronomes liégeois. Philosophie de vie ou technique de jardinage, les avis divergent selon que l’on est convaincu ou sceptique des vertus présumées de la permaculture. La permaculture observe la nature et calque son fonctionnement pour l’appliquer dans tout projet humain, afin qu’il soit durable et résilient, explique Jonathan Leruth. Le principe suscite l’intérêt: les formations se multiplient et les articles à son sujet prolifèrent sur internet. La permaculture « rejoint les préoccupations des gens qui veulent respecter davantage la nature et s’impliquer dans la production alimentaire », souligne Philippe Baret, docteur en agronomie et professeur à l’Université catholique de Louvain (UCL).


Agroécologie: petit frémissement ou grand tournant?

Agroécologie: petit frémissement ou grand tournant?

ôté agriculture, la présidence Hollande aura été marquée du sceau de l’agroécologie et de la réduction des pesticides. Du moins dans les discours et les intentions. Dans les champs, les résultats se font encore attendre. Lancé en 2008 dans la foulée du Grenelle de l’environnement, le plan Ecophyto 1 aura largement failli. Au lieu d’une réduction de moitié des pesticides d’ici 2018, ces substances ne cessent d’imprégner toujours plus nos champs, avec une utilisation en hausse de 5% par an en moyenne sur la période 2009-13 –mais une légère baisse entre 2014 et 2015. Plutôt que de boire le vin jusqu’à la lie, le ministère de l’agriculture, tout du long dirigé par Stéphane Le Foll, a préféré saborder Ecophyto avant l’heure pour le remplacer, en 2015, par un Ecophyto2. Avec des objectifs de réduction repoussés à 2020 (-25%), puis à 2025 (-50%). Parmi les mesures emblématiques de nouveau plan, citons la mise en place des certificats d’économie des produits phytosanitaires (CEPP), selon le même modèle que les certificats d’économie d’énergie. Après annulation d’une première ordonnance, fin décembre 2016 par le Conseil d’Etat, le décret les instituant a été publié fin avril. LE BIO EN PLEIN BOOM – Malgré ces cahots, le bio ne cesse de progresser, et à très grande vitesse: fin 2016, 1,54 million d’hectares étaient cultivés en bio en France, soit 16% de plus que l’année précédente. A 5,4% de sa surface agricole utile, le bio français demeure toutefois en-dessous de la moyenne européenne (6,2%).


Transformer la Politique Agricole Commune pour aller vers l’agro-écologie : nos 10 propositions

Transformer la Politique Agricole Commune pour aller vers l’agro-écologie : nos 10 propositions

En vue de l’élaboration de la Politique Agricole Commune 2020, France Nature Environnement se mobilise pour porter un modèle de PAC qui sache conjuguer agriculture avec protection de l’environnement et fourniture d’une alimentation durable. La Politique Agricole Commune influence fortement l’agriculture européenne. La fédération défend depuis de nombreuses années l’idée que cette influence doit s’exercer dans le bon sens, en promouvant et en accompagnant la transition agroécologique. Une politique européenne à réinventer – France Nature Environnement propose de s’affranchir totalement du système existant pour une refonte complète de l’organisation de la PAC. Le système en vigueur n’est plus efficace pour répondre aux enjeux auxquels sont confrontés les territoires ruraux, les agriculteurs et la société dans son ensemble. L’ensemble des acteurs doivent être impliqués dans la conception de cette nouvelle PAC, dans sa mise en œuvre et dans son évaluation, à toutes les échelles territoriales. France Nature Environnement propose un système de primes allouées sur 10 critères de résultats, répondant à des enjeux environnementaux mais également économiques et sociaux, selon les principes de l’agro-écologie. Plusieurs primes peuvent être cumulées.


Permaculture, maraîchage et apiculture à La Ferme de Nùmenor à Abondant

Permaculture, maraîchage et apiculture à La Ferme de Nùmenor à Abondant

Jérôme Rougier, 39 ans, a décidé de se lancer dans une nouvelle aventure avec le soutien de sa compagne Claire Pilo. Paysagiste depuis toujours, il crée aujourd’hui une micro ferme en permaculture, maraîchage et apiculture. Installé sur un terrain de 2700 m2 à Abondant, Jérôme Rougier est sensible à la manière de cultiver de nos jours, d’où son choix de pratiquer la permaculture. Cette méthode a pour but de prendre en considération la biodiversité de chaque écosystème. « C’est une association entre les plantes. Certaines sont faites pour être cultivées ensemble, d’autres non, ce qui influe énormément sur la production, celle-ci pouvant augmenter facilement de 10% avec cette technique » explique-t-il. Cultiver tout en nourrissant la terre et non en l’appauvrissant de ses bienfaits naturels, par exemple avec le compost ou encore le purin d’orties. Dans la permaculture il y a également plusieurs techniques de plantations, comme la mandala, la trou de serrure, en bute ou encore la lasagne. Des manières de planter qui sont respectueuses de l’environnement tout en ayant un côté artistique.


Nous résumons pour vous l’information sur l’agro-écologie, la permaculture et autres modes de cultures bio. Vous pouvez accéder à l’intégralité des articles en cliquant sur la photo ou le titre correspondant. N’hésitez pas à commenter et partager afin d’essaimer l’information 😉

Nous serions heureux d'avoir votre avis

Laisser un commentaire